Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GO BIKE HOME

3700 km sur mon vélo, du nord des îles Shetland au Lot et Garonne, à travers l'Ecosse, l'Angleterre et la France .

SOUTH YORKSHIRE AND EAST MIDLANDS/ ronds-points, rocades, champs de colza, communautés polonaises, albigeoises et forêt de Sherwood

Publié par Vincent Souyri sur 29 Mai 2013, 13:01pm

De York à Newark

De York à Newark

Toujours mon coup de coeur du voyage...

SOUTH YORKSHIRE AND EAST MIDLANDS/ ronds-points, rocades, champs de colza, communautés polonaises,  albigeoises et forêt de Sherwood

 Jour 26

 

YORK-GRIMETHORPE

( 67,8 km , 3h42, TOTAL : 1473 km)

 

OBJECTIFS : Filer bon train au milieu des champs de colza et trouver un endroit de campagne agréable entre Leeds et Sheffield.

 

Je quitte York sous un grand soleil qui annonce une superbe journée. Elle le sera pour moi et pour tous les locaux qui enfin auront pour leur bank holiday de quoi se réchauffer. La route entre York et Selby est quasiment entièrement cyclable et je vais vraiment l'apprécier. Je traverse un parc puis passe dans des sous-bois, sous des ponts , dans des champs de colza couleur jaune-vif..Pas mal de gens qui courent ou font du vélo, des promeneurs mais cette atmosphère « promenade du dimanche «  me convient bien aujourd'hui. Vers Selby je vais longer un canal quelques kilomètres, observant les cygnes et les pêcheurs. Un peu plus loin je retrouve la route, mais soit déserte soit assez tranquille malgré la taille. Le goudron aujourd'hui à une saveur estivale et tout défile assez vite et en couleur. Centrales électriques, pubs fermés, usines désaffectées, peu importe, je roule sourire aux lèvres. J'arrive vers 14h à Grimethorpe, connue pour avoir été une des villes les plus pauvres d'Angleterre dans les années 90 ( fermeture des mines oblige) , aujourd'hui pourtant bien portante d'un premier abord. Un couple polonais et leurs amis m'y accueillent chaleureusement. Je vais passer l'après-midi sous le soleil à discuter, à jouer avec le beau berger allemand et à savourer un barbecue de saucisses polonaises. Une étape vraiment très agréable.

Eliza et Andy  dans un vieux pub du Peak District

Eliza et Andy dans un vieux pub du Peak District

 Jour 27

 

GRIMETHORPE

( O km , TOTAL : 1473 km)

 

OBJECTIFS: Profiter de cette belle journée pour aller visiter le Peak District en bonne compagnie et juste se relaxer

 

J'accepte sans trop de difficultés l'invitation à rester un jour de plus tant ce couple est charmant. Pas du tout une ville touristique mais je m'étais bien dit en partant que ce voyage n'était pas une course contre les kilomètres ou la montre. Savoir s'arrêter quand on se sent bien, tout simplement, se poser et apprécier un dimanche avec les locaux, sans cuissard sac à charger. Au programme du jour : une belle balade dans le Peak District près de Sheffield. Temps magnifique il faut dire, alors profitons-en. Nous allons passer une première partie de la journée au bord d'une rivière, dans une forêt recouverte de jolies fleurs bleues. Pas extrêmement sauvage (réserve naturelle quand même) mais on est vraiment près de grande ville alors ces coins sont appréciés par les locaux. De là nous remontons vers une douce crête rocheuse où nous rencontrons des familles promenant leurs chiens, des jeunes en sortie mangeant sous le soleil (coups de soleil assurés) et des groupes d'escalade. Il faut dire que la crête est parsemée de petits rochers de quelques dizaines de mètres pas plus sur lesquels des voies sont aménagées un peu partout. La vue sur Stocksbridge est belle mais les lignes à haute tension gâchent un peu le paysage. De là nous partons vraiment dans le parc national du Peak District vers un vieux pub historique. Les routes ce we sont étroites, très pentues et assez fréquentées. Pas trop un endroit pour moi ( 25% par endroits!). Cela monte et descend au milieu des collines qui deviennent sauvages et pelées sur les sommets. Pas de pics mais des lacs (artificiels je pense) et des vues dégagées sur des sortes de plateaux couverts de bruyères. Pas vraiment le coup de foudre après les paysages écossais. Le pub par contre est exactement ce que je recherche. Salles cosy et feu (en hiver), vieilles photos un peu partout, animaux empaillés ...et délicieux travers de porc cajun. Un plaisir mais l'endroit doit être magique en hiver avec les bourrasques de neige dehors. Retour par la chic ville de Loxley ( Robin de...), puis Sheffield et ses rues peu engageantes en abord du stade et des grosses routes pour finir. Belle sortie.Soirée ultra-conviviale avec Andy , Eliza et son frère à savourer un bon poulet rôti puis à discuter jusqu'à tard autour de vin de mûre fait maison. Superbe couple vraiment !

Peak District

Peak District

 JJour 28

 

GRIMETHORPE- CHESTERFIELD

( 56,4 km , 3h42, TOTAL : 1530 km)

 

OBJECTIFS : Trouver un chemin pas trop fréquenté pour passer entre Sheffield et Doncaster et aller rejoindre une famille qui connaît ma grand-mère !

 

Pas facile de se motiver à rouler après de si bons moments au milieu de ces charmants polonais. Un dernier gros petit-déjeuner partager et je pars vers midi pour une petite étape pas folichonne sur le papier vers Chesterfield. Beau temps, mais un peu de vent de face tout au long du parcours. Le départ est une succession de ronds-points et de routes fréquentées, parfois un peu de calme au milieu de quartiers résidentiels, parfois une côte ( on s'approche du Peak District ) , parfois une route Google qui n'existe plus et donc un peu de navigation à l’œil. Mon système de prendre les photos de Google Map marche bien : je m'arrête très régulièrement pour allumer mon appareil photo, avance lentement , avec un petit côté jeu de piste pas désagréable.Quelques kilomètres avant Chesterfield, je trouve une route cycliste qui longe un canal.Très agréable avec tous ces pêcheurs, parfois une écluse, des champs de colza, des promeneurs. Je me retrouve en centre-ville sans souffrir du trafic. La ville de Chesterfield n'est pas du tout aussi laide que certains me la présentait : belles façades en briques roses, petites ruelles comme à York ( ici aussi la rue des bouchers , the Shambles) donnant sur une ancienne place de marché. Pas vilain et très très calme en ce jour férié de bank holiday. Environ 17 h, je prend mon repas de midi (!) dans un fish and chips , mon premier. Une sausage and chips comme au bon vieux temps de mes études à Birmingham. Le goût n'a pas changé. J'arrive enfin chez la famille de Betty, dont les parents habitent dans la même rue que ma grand-mère albigeoise. Je ne pouvais rater cet arrêt si original. Pas fatigué je passe la soirée tranquillement en partie absorbé par le projet de caravane pour vélo ( remarquable) de son fils de 15 ans. Ce soir je parle français.

 

Le meilleur de la  gastronomie anglaise

Le meilleur de la gastronomie anglaise

Jour 29

CHESTERFIELD-NEWARK-ON-TRENT

( 63 km , 3h33, TOTAL : 1596 km)

 

OBJECTIFS : Passer entre les gouttes à travers la forêt de Sherwood pour rejoindre le Nottinghamshire

 

La pluie et le fait que je ne sois attendu qu'après 18h me pousse à retarder mon départ aujourd'hui. Je vais donc rester bien au chaud avec la petite famille. En milieu d'après-midi, bien que l'envie de se mettre en cuissard diminue au fur et à mesure que la journée passe, je dois bien y aller. David et Alan m'accompagnent dans un magasin de vélo proche pour mon petit problème de bruit dans les freins. Un léger recentrage, un peu d'air dans les amortisseurs et je pars un peu plus confiant. Pour la première fois je roule avec la totale : surpantalon, goretex et surchaussures. Pas vraiment confortable, je vais transpirer un maximum en particulier dans la belle côte qui amène à Bolsover, au pied d'un majestueux château. Trajet peu intéressant sinon, hormis un arrêt dans la célèbre forêt de Sherwood. Un petit centre touristique près du village de Edwinstowe offre ce que recherchent les touristes : une statue de Robin des Bois en train de tirer à l'arc devant un vieux chêne centenaire, une autre statue illustrant le combat au bâton entre Robin et Petit Jean, un petit musée sur le monde merveilleux de Robin etc...Très touristique sûrement en saison mais là , à la fermeture et avec ce temps il n'y a quasiment personne. Le centre donne accès à plusieurs sentiers dans la forêt qui semblent bien agréables. On remarque pas mal d'arbres et en particulier des chênes, centenaires et aux troncs impressionnants. Dans le village d'Edwinstowe, je passe sans m'arrêter devant une église où Robin et Marianne se seraient mariés. Pas de quoi se transporter au temps des brigands mais durant quelques kilomètres je me mets en mode légende et apprécie finalement la balade dans un monde ( en fait dans un film) dont j'apprécie l'ambiance. Arrivé à Newark, je profite d'une belle petite portion de route le long du canal, en plein centre, au pied d'un vieux château en ruine impressionnant, au milieu des écluses et des anciens entrepôts. Désert, un peu industriel, plein de petits détours et de recoins pour circuler, le chemin sera le petit plaisir du soir. J'arrive trempé dehors et plein de boue vers 19h chez un couple anglo-suisse. Soirée confortable devant le poêle.

 

Robin dans la forêt de Sherwood

Robin dans la forêt de Sherwood

Une vidéo parmi d'autres...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents