Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GO BIKE HOME

3700 km sur mon vélo, du nord des îles Shetland au Lot et Garonne, à travers l'Ecosse, l'Angleterre et la France .

EN ROUTE VERS LES COTSWOLDS/ villages de caractère, belles voitures, toits de chaume et collines fleuries

Publié par Vincent Souyri sur 3 Juin 2013, 23:20pm

De Newark-on-Trent à Calne

De Newark-on-Trent à Calne

Une pépite canadienne dans mon sac...

EN ROUTE VERS LES  COTSWOLDS/ villages de caractère, belles voitures, toits de chaume  et collines fleuriesEN ROUTE VERS LES  COTSWOLDS/ villages de caractère, belles voitures, toits de chaume  et collines fleuries

Jour 30

 

NEWARK-ON-TRENT-STAMFORD

( 76,32 km , 4h05, TOTAL: 1670km)

 

OBJECTIFS : Apprendre à rouler sous les averses sans s'arrêter. pour rejoindre la ville de Stamford.

 

Je passe la matinée et le début de l'après-midi à attendre devant la baie vitrée que les averses cessent. Pas de temps perdu, toujours des recherches à faire sur le net pour mes futurs canapés, pour classer mes photos etc. L'ami de Bettina est là mais très discret, on ne partage pas grand chose à part l'espace. Vers 15h, je n'ai pas trop le choix je dois partir et m' équipe en cosmonaute de la route : waterproof de la tête aux pieds. 100 mètres plus loin je suis déjà ruisselant mais ce n'est pas finalement si désagréable : sec à l'intérieur et tant que le vent n'est pas de face ce n'est pas trop galère. Il faut juste accepter d'être couvert de boue par les camions et ne pas trop penser à son matériel plus trop tout neuf. Je vais passer par de toutes petites routes assez charmantes, au milieu de beaux villages pour gens aisés. Superbes cottages nickels, Audi ou BMW garées dans les entrées, on est loin d'une Angleterre industrielle ici. Parfois de belles églises dont une particulièrement marquante avec ses deux immenses arbres couverts de corneilles bruyantes. La végétation haute, l'endroit isolé, le cimetière, le crachin et le bruit des volatiles rendent vraiment l'endroit habité par des forces occultes. On est pas loin de l'univers de Tim Burton et je m'y arrête quelques instants pour attendre le léger frisson et faire marcher mon imagination. Un beau château aussi à Belvoir, des forêts où les gens promènent leur chiens...Bref une route agréable et très peu fréquentée aujourd'hui. Sur la fin je rejoins la région de Rutland, la plus petite du pays je crois, célèbre pour son grand lac, le Rutland Water, au bord duquel de nombreux oiseaux de proie vivent au milieu des touristes qui y viennent l'été profiter des plaisirs balnéaires dans un environnement charmant. J'arrive à Stamford un peu avant 20h bien sale, passe un moment à essayer de nettoyer quelque peu mes affaires avant de passer la soirée avec Lesley dans son confortable fauteuil Chesterfield ( genre Joey's chair pour les connaisseurs de Friends) . Bonne fatigue mais je suis loin d'être à fond physiquement. Alors que je roulais à mes débuts les matinées pour me reposer ensuite je suis en train maintenant de faire l'opposé , avalant rapidement mes kilomètre dans l'après-midi, un peu forcé par le nouveau rythme que m'imposent mes soirées en couchsurfing. Très bon moral et physique au top. Parti pour durer.

Burgley House, Stamford

Burgley House, Stamford

  Jour 31

 

STAMFORD-RUGBY

( 81,5 km , 4H31 , TOTAL: 1751 km)

 

OBJECTIFS : Rejoindre la ville où le rugby est né... Rugby.

 

Ce matin Lesley m'emmène visiter un peu la belle petite ville de Stamford, coquette et à l'évidence riche. De nombreux travailleurs londoniens habitent ici ...et pas les plus pauvres. Nous commençons par la Burghley House, immense château genre petit Windsor qui me fait penser à celui de Greystoke. Ici furent tournés le Da Vinci Code ou encore Orgueil et préjugés. Immense parc rempli de cervidés, vieux arbres et jardins ( certains payants...) , chenils, étables, on imagine ici le faste de la vie du trésorier de la reine Elizabeth.. Le centre-ville de Stamford est traversé par une paisible rivière ( quelques crues historiques quand même) que traversent de vieux ponts . Une sorte de gibet ,d'origine paraît-il, reste encore visible dans une des rues . Quelques parcs, de vieilles maisons anciennes, de nombreuses églises, des venelles, une rue piétonne charmante, des anciennes bâtisses historiques, des magasins plutôt chics et dans le style BCBG et beaucoup de vieux. Sympathique matinée, un gros lunch et me voilà parti. Un peu la flemme, pas facile de se motiver à partir en début d'après-midi mais le temps est correct et l'étape ne s'annonce pas trop difficile. Bon rythme et routes assez désertes pour commencer jusqu'aux environs de Market Harborough que j'évite par le nord. Je traverse de jolis villages très chics avec les premiers cottages en toits de chaume et toujours ces belles berlines de luxe dans les allées. Certaines rues sont vraiment de vrais décors de cinéma, sans aucune faute de goût. Passage aussi au milieu de terres agricoles avec de grosses exploitations, des moutons et des hordes de moucherons. Je vais ensuite me perdre un peu après Foxton, voulant suivre mon itinéraire Google le long d'un canal. Les premiers mètres sont excitants avec les quelques péniches, le calme et le beau sentier mais cela devient vite trop étroit et boueux. Je dois quitter l'endroit un peu plus loin et me retrouve perdu en campagne. Un petit détour par une départementale très chargée en cette fin d'après-midi, en mode grande vitesse. Difficile de rester calme et zen quand le trafic est intense : garder sa ligne et foncer pour en finir. Passage assez dangereux sous les autoroutes aux environs de Rugby (pas fier) puis j'arrive enfin avec 2 heures de retard à l'endroit prévu. Pas trop fatigué mais content d'arriver dans la famille du jour, très croyante, avec le papa ingénieur thermodynamicien chez Jaguar, le fils quasiment vétérinaire, la mère, religieuse anglicane, genre Emma Thompson mais aussi triathlète et le chien Bobby (qui mangera tout mon chocolat pendant mon sommeil!) . Atmosphère distinguée et bénédicités avant le reaps. A 23h , plus un bruit dans la maison.

Great Canal Union

Great Canal Union

  Jour 32

 

RUGBY-STOW-ON-THE-WOLD

( 95,5 km , 6h11 , TOTAL: 1847 km)

 

OBJECTIFS : Parcourir les Cotswolds et ses riches demeures, sous le soleil

 

Enfin une belle journée et je vais vraiment en profiter, battant même mon  meilleur kilométrage du voyage. Pas vraiment simple pour autant cette balade dans les collines mais avec le soleil et un départ matinal, on accumule des kilomètres. Je vais ce matin quitter la maison un peu avant 9 heures sans vraiment prendre le temps de passer par le célèbre terrain où le rugby fut inventé. Mon chemin part plein sud par une belle route pas trop fréquentée. Tranquille et vraiment agréable, je prends mon temps, m'arrêtant parfois dans un petit parc ou dans des arrêts de bus, sans forcer. Marrant comme les pubs ne servent pas de la nourriture mais de la « Good Food ». Food ne serait pas suffisant, un peu comme les oeufs frais, il faut préciser. Route vallonnée, quelques randonneurs et de belles vues sur une campagne qui n'est pas si différente de celle de ma région du sud de la France. Premier gros arrêt : Chipping Camden . Pas sur la route directe pour ma destination mais aujourd'hui je musarde. Belle église du XV ème, la St James Church , belles maisons en pierre, toutes plus nickels les unes que les autres, mais aussi beaucoup de touristes, presque trop pour moi. Petits restaurants pas donnés, boutiques d'antiquités, de bibelots, marché sous le Market Hall du XVIIème, passants mangeant des glaces sous le soleil. Je ne me sens pas vraiment à ma place avec mon cuissard ! Quelques achats au supermarché ( le pub est vraiment trop cher...malgré mon envie) et je me réfugie dans un petit jardin caché dans un petit parc entre plusieurs maisons. J'y apprends sur la vie d'un célèbre botaniste local et sur ses expéditions en Chine. Un pépé sur l'autre banc...tant pis..je mange mes yaourts sans cuillère. Second gros arrêt : Broadway, encore plus classe je trouve et encore plus touristique. L'arrivée se fait pour moi par une rue impressionnante par la qualité des maisons. Imaginez nos belles demeures en pierre, alignées sur des centaines de mètres. Et à chaque fois le Range Rover ou la Jaguar. Un peu leur côte d'Azur peut-être. La rue centrale de la petite ville est remplie de touristes...même des asiatiques qui se prennent en photo devant les pubs. Je me pose sur un banc et observe devant moi les gens manger des glaces, prendre le soleil dans l'herbe, boire leur thé en terrasse ou rentrer dans les boutiques. Avec mon bonnet de laine et mes gants ...je passe pour un intrus. Mais ce sont mes seules protections ! Ma route se poursuit vers Snowshill, qui avec un nom pareil m'offre forcément une belle côte. En montant , toujours de superbes maisons mais aussi une bien belle église, St Eadburgha's, du XII ème et bien plus calme pour moi que le centre ville. S'en suit un plateau très joli avec d'immenses champs de colza, jaune-vif et une route étroite où je gêne parfois les grosses berlines en tournée. Fin de la journée à Stow-on-the-Wold où je rejoins Zuzana, jeune slovaque qui m'héberge ce soir. Assez particulier comme couch. Elle travaille comme serveuse dans un hôtel et m'héberge dans son logement de fonction. Elle me présente à son boss à qui nous disons nous être rencontrés en Europe de l'est. Bel hôtel cosy...moi je suis sous les toits, dans les chambres de bonne. Très original et quel plaisir de savourer une bière et un très bon repas ( à moitié prix pou moi!) , luxe que je ne me serais pas offert sans Zuzana. Royal. Grosse journée et soirée cosy à l'hôtel.

Demeures classique des Cotswolds, grande et chère

Demeures classique des Cotswolds, grande et chère

 Jour 33

 

STOW-ON-THE-WOLD-CALNE

( 82,7 km , 4h35 , TOTAL: 1929 km)

 

OBJECTIFS : Poursuivre sous le soleil ma visite des Cotswolds avec quelques villages très touristiques mais historiques et rejoindre le Wiltshire

 

Bonne nuit dans le petit coin salon des employés, sur des couvertures placées sur le sol. Je pars assez tôt, observant en tenue de cycliste les clients manger leur petit-déjeuner dans la belle salle du restaurant. Pas évident de déranger le patron de l'hôtel pour qu'il dérange à son tour ma soit-disant amie pour que je lui dise au revoir. Personne charmante et une étape vraiment différente et originale. Je file bon train ce matin vers ma première étape : Bourton-on-the-Water, la Venise des Costwolds. Je remarque d'entrée les immenses parkings prévus pour recevoir les cars et les voitures. Je note encore plus qu'ailleurs le racket permanent de l'automobiliste ou du touriste. On y vient en France mais là tout se paye. A coup de 3 pounds voire plus pour se garer ... parfois au milieu de nulle part et avoir accès à un plan d'eau. Le moindre petit musée, les églises...tous vous encouragent voire vous forcent la main pour faire votre donation. Peut-être que le système anglais aide moins que le nôtre ces structures culturelles mais c'est assez désagréable et je préfère un état qui ponctionne plus à la base mais qui subventionne un peu plus les communes. Bourton est assez jolie avec sa petite rivière au milieu et ses petits ponts. Des asiatiques, en petit nombre ce matin, mais il est un peu tôt pour se faire une idée de l'affluence réelle d'un samedi ensoleillé. Certains nourrissent les canards depuis les ponts...d'autres prennent des photos. Rien de neuf. J'ai vite fait le tour des marchands de glace et de scones ..tout un peu trop chers et m'évade vite vers des coins plus authentiques. A quelques miles de là par une route fréquentée, j'arrive à Burford , un peu moins touristique mais avec toujours de belles maisons et une superbe église , la St John Babtist's Church, dans le centre avec un intérieur très riche et un joli cimetière autour. Encore une fois les donations sont requises...mais je ne comprends pas l'anglais. Je passe ensuite en mode « trafic ». Que faire quand ,en permanence, je sens que je freine la circulation, dans des routes parfois sans visibilité ? Foncer et avaler les kilomètres, avec un peu de lassitude parfois ou à contrario une envie de performance et une grosse énergie . En bonne forme, je sens que je peux forcer un peu plus, accélérer..sans toujours atteindre mes limites à la fin de la journée. Il faut bien s'entraîner avant les Cornouailles réputées pentues. Dans le village de Highworth, sur la place du marché classée, je prends mon repas sur un banc observant les vendeurs remballer leurs étals de fruits ou de bonbons. Tout d'un coup je me sens dans le sud..de l'Angleterre. La lumière, les pierres, les gens en tee-shirt, le bruit des oiseaux dans les champs et les paysages. Tout me fait réaliser que l'Ecosse est maintenant bien loin. Arrivée plein gaz à Calne, célèbre selon Ged mon hôte, pour avoir été le lieu de découverte de la photosynthère et de l'oxygène. Ville tranquille et sûre, mais comme tous les jours, une fois arrivé et changé, je n'ai plus trop envie de sortir en exploration. Un canapé et 4 murs feront mon bonheur. Bonne soirée avec le causant Ged, la cinquantaine, séducteur et amoureux des plantes.

St John Baptist's church, Burford

St John Baptist's church, Burford

Un vidéo parmi d'autres...

Commenter cet article

Judy Diatta 07/06/2013 16:53

Hello Vincent - I thought I would look at your blog this afternoon to see how far you have gone. So you have reached the Cotswolds, an area I remember well from the days when I did my teacher training in Cheltenham. Enjoyed many lovely walks in that area. I shall be following you to Newark next Tuesday as I shall be looking after my great nephew while his 3 year old brother has surgery on his inner ear. I shall enjoy spending time with Jamie who will be 8 this month.

Reading you blog about your time in York, I realized I had not received the ticket back from the Castle Museum, so I telephoned and spoke to the recently appointed Manager. He is going to look for it and have it sent back! I was so sorry you couldn't use it. Had I been with you I think it would have been OK. Ah well, such is life!!

I shall look you up in a few days time. I 'm sure you are enjoying the warmer weather. It is absolutely gorgeous here and lovely to see the visitors to York enjoying our historic city.

Reading your blog has been good practice for my French, though I did need to look up some words in the dictionary!

Bonne route!

Judy and family

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents